Auguste Detoeuf - Propos de O. L. Barenton, confiseur

Auguste Detoeuf - Propos de O. L. Barenton, confiseur

Auguste Detoeuf - Propos de O. L. Barenton, confiseur

Sur cette page, vous pouvez télécharger le ebook électronique Propos de O. L. Barenton, confiseur sans vous inscrire. Téléchargement gratuit à haute vitesse au format epub, fd2, pdf!



Propos de O. L. Barenton, confiseur Auguste Detoeuf

Cet ouvrage se présente comme un recueil de réflexions qu'aurait rédigé un chef d'entreprise imaginaire, Oscar Barenton, ayant fait ses études à Polytechnique, passé quelques mois aux Etats-Unis, et qui serait revenu avec un concept extraordinaire: populariser les crèmes glacées au sein de la C.G.C.G. A sa mort, il laisse donc ce recueil de pensées et d'aphorismes, sur une grande variété de sujets qui ont trait au monde du travail: l'homme, l'argent, les industriels, les contrats et les négociations, les techniciens, les conseils d'administration, le management (jamais appelé ainsi), la comptabilité, les écoles, tout le monde en prend pour son grade. C'est fin, souvent très drôle, et même si les scènes parlent d'un monde révolu, les concepts qu'ils sous-entendent restent d'une étonnante modernité. Detoeuf défend une position médiane : sans remettre en cause la nécessité d'une structure de direction, il reste opposé à une forme de capitalisme où le travailleur serait exploité par un patronat sans vergogne, sans scrupule. Pour lui, une bonne gestion d'équipe passe par des explications, la motivation, le bon sens, oui, vous avez bien lu. Pour un chef d'entreprise, les Propos d'O.L.Barenton constituent un excellent ouvrage de management éclairé, de bon sens et identifie bien les rôles et les relations au sein d'une entreprise, quelle que soit sa taille ou son secteur.Ce livre est aussi - évidemment - un recueil de bons mots, de citations qu'on aura plaisir à reprendre et partager avec ses proches et ses équipes. Certaines sont croustillantes, et non dépourvues d'une certaine auto-dérision. En voici quelques unes, parmi les plus célèbres.Ce n'est pas avec de bonnes idées, c'est avec de bonnes habitudes qu'on fait de bonnes maisons. L'idée accomplit un centième de la tâche; mais c'est l'habitude qui se charge des quatre-vingt-dix-neuf autres.« Personne ne croit aux experts, mais tout le monde les croit. » « La concurrence est un alcaloïde; à dose modérée, c'est un excitant; à dose massive, un poison. » « Méfiez-vous de l'homme qui parle pour ne rien dire. Ou il est stupide et vous perdrez votre temps, ou il est très fort et vous perdrez votre argent. » « Le courage du mensonge n'est pas donné à tout le monde. Il n'y a pas que les honnêtes gens qui disent toujours la vérité. Il y a aussi les faibles et les timorés. » « En affaires, mentir n'est jamais nécessaire, est rarement utile, est toujours dangereux. » « Il n'y a de bonne politique que celle du juste milieu. Le difficile n'est que de savoir où il est. » « Il y a trois sortes d'êtres au langage mystérieux: les plus aisés à comprendre sont les Fous, puis viennent les Polytechniciens, et enfin les Comptables. » « Evitez ceux qui parlent de leur honnêteté: ils vous roulent. traitez avec qui se vante d'avoir roulé autrui: c'est qu'il n'en a pas l'habitude. »

21.05.2019